Archives mensuelles : mars 2013

L'école Pasteur de La Flèche au Parlement des Enfants

Parlement des enfants : une classe fléchoise sélectionnée

Hier jeudi 28 mars, j’ai rendu visite aux élèves de la classe de CM2 de M. Bataille à l’école Pasteur de La Flèche. Cette classe a été sélectionnée pour représenter la 3e circonscription de la Sarthe lors de cette édition 2013 du Parlement des Enfants.

Cette visite a été l’occasion pour ces élèves de rencontrer un député, de connaitre son rôle et de découvrir, à travers mon témoignage, les rouages de l’Assemblée nationale.

Deux questions et une proposition de loi

En pratique, durant l’année scolaire consacrée à ces travaux la classe est chargée de rédiger deux questions, l’une, au Président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, et, pour l’autre, au ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon. Ils ont également discuté sur une proposition de loi à soumettre à leurs ainés. Cette proposition intéressante se fait le reflet d’aspirations sociales, et qui interrogent également sur notre mode de consommation : ils souhaitent « réduire le gaspillage alimentaire des grandes surfaces en les obligeant à donner aux associations les aliments considérés comme invendables, mais toujours en parfait état de consommation ». Un jury de l’Académie des Pays de la Loire sera chargé de retenir 3 ou 4 propositions de loi. Continuer la lecture

Table ronde à Vaas le 21 mars 2013

Mobilisés et volontaires, agissons pour le sud Sarthe !

J’étais à Vaas hier après-midi, aux côtés de Mme Debatte, secrétaire générale de Préfecture, de M. Houssin, sous-préfet de La Flèche, de Jacques Auxiette, président du Conseil régional des Pays de la Loire, de Jean-Pierre Le Scornet, vice-président du Conseil régional. En présence des conseillers régionaux et généraux, de l’ensemble des présidents de communautés de communes du Pays Vallée du Loir et des représentants consulaires, nous avons assisté à l’officialisation de la démarche régionale « Agir pour le sud Sarthe ».

J’ai rappelé l’importance que l’ensemble des partenaires soit autour de la table pour porter un projet de revitalisation, de redynamisation économique dans la vallée du Loir. Continuer la lecture

Photo : FNACA

19 mars 2013 : Souvenir et recueillement

Ce mardi 19 mars 2013, à l’occasion du 51e anniversaire du cessez-le-feu des combats en Algérie, la France célèbre officiellement pour la première fois la journée nationale du Souvenir et de Recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

Sur une proposition des sénateurs de gauche, cette date du 19 mars, célébrée de longue date par des associations d’anciens combattants (notamment la FNACA) est inscrite dans la loi depuis novembre 2012.

Mon agenda ne me permet pas d’assister à cette cérémonie dans la Sarthe mais je tiens à m’associer à cette commémoration officielle.

Flocage de ouate de cellulose. Photo Floc-Ouate

Éco-matériaux innovants : des élus mobilisés pour une filière viable

Mardi 12 mars 2013, La Flèche

Guy-Michel Chauveau, député de la Sarthe, a assisté, mercredi 27 février à l’Assemblée nationale, à un point presse intitulé « Innovation et éco-matériaux. Des élus se mobilisent pour l’émergence d’une filière économique viable ».

À l’initiative de son collègue Jean-Pierre Dufau, député des Landes, cette rencontre  a permis de mettre en lumière les difficultés auxquelles sont confrontées les PME innovantes dès-lors qu’elles doivent obtenir des certifications.

Un système pénalisant pour les entreprises porteuses d’innovations

Les élus ont évoqué le coût élevé des certifications, la longueur des délais d’instruction (environ 18 mois), la partialité des organismes chargés de les délivrer : autant de facteurs qui réduisent les chances de voir arriver sur le marché des solutions techniques tournées vers l’avenir. C’est notamment le cas dans le secteur des éco-matériaux de construction.

Des opportunités locales à soutenir

Les exemples sont nombreux sur le plan national, mais aussi localement : la société Floc-Ouate, basée à Cré-sur-Loir, entreprend actuellement une démarche de tests et mesures en grandeur réelle afin de décrocher une Appréciation Technique d’Expérimentation auprès du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) pour ses techniques d’isolation extérieure à base de ouate de cellulose.

Une certification alternative

Parmi les solutions proposées par les élus locaux et régionaux présents le 27 février, l’hypothèse d’une réforme du système de certification a été avancée. Une étude va être réalisée par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) à ce sujet.