Table ronde à Vaas le 21 mars 2013

Mobilisés et volontaires, agissons pour le sud Sarthe !

J’étais à Vaas hier après-midi, aux côtés de Mme Debatte, secrétaire générale de Préfecture, de M. Houssin, sous-préfet de La Flèche, de Jacques Auxiette, président du Conseil régional des Pays de la Loire, de Jean-Pierre Le Scornet, vice-président du Conseil régional. En présence des conseillers régionaux et généraux, de l’ensemble des présidents de communautés de communes du Pays Vallée du Loir et des représentants consulaires, nous avons assisté à l’officialisation de la démarche régionale « Agir pour le sud Sarthe ».

J’ai rappelé l’importance que l’ensemble des partenaires soit autour de la table pour porter un projet de revitalisation, de redynamisation économique dans la vallée du Loir.

Je tiens à remercier la réactivité de l’intervention du conseil régional des Pays de la Loire, qui a répondu positivement à une demande d’intervention locale, que j’avais émise fin 2012, en faveur de notre territoire fragilisé sur le plan économique et social. Le Conseil régional témoigne ainsi de son attachement à une intervention qui permette d’équilibrer les disparités de développement entre les différents bassins d’emplois régionaux.

Agir pour le territoire

Agir pour le territoire, démarche d’accompagnement de l’agence Pays de la Loire

Tous mobilisés pour le sud Sarthe

Jacques Auxiette a présenté le principe de cette démarche d’expérimentation, orchestrée par l’Agence régionale Pays de la Loire Territoires d’Innovation : une première phase de recueil de diagnostics du territoire, en partenariat avec l’État, les collectivités et les 3 chambres consulaires (Chambre d’Agriculture, Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Chambre de Commerce et d’Industrie).

C’est ainsi l’ensemble des acteurs du monde économique qui sont mobilisés, au plus près du territoire : les artisans-commerçants, le monde agricole, le secteur industriel, les élus locaux.

Interconsulaire "909"

L’interconsulaire « 909 » regroupant les 3 chambres consulaires régionales est partenaire de la démarche

La société civile n’est pas oubliée : les unions départementales des syndicats sarthois ont été tenus informées dès février de l’initiative régionale. La riche sphère associative et les représentants des conseils de développement sont aussi conviés à exprimer leurs visions de notre territoire.

Une réflexion stratégique partagée

Au terme de cette première étape de consultation, l’idée est de déboucher sur des fiches actions à décliner localement pour assurer le dynamisme économique de la vallée du Loir. Déjà, quelques pistes ont été évoquées : arboriculture, tourisme, secteur médico-social, filière bois ; nos premiers échanges d’hier ont permis de cibler également la viticulture, le bâtiment…

Nul doute que chacun des acteurs de notre territoire saura se mobiliser, durant les 8 mois que durera     cette démarche d’accompagnement, pour aboutir à une feuille de route qui dessine un projet d’avenir pour ce territoire.

Au terme de ces étapes se poseront les questions des moyens, notamment financiers, à accorder à ces priorités ; l’engagement de tous devra être à la hauteur des attentes… mais nous aurons le temps d’y revenir.

La nécessité d’agir – les partenaires mobilisés ont tous dressé le bilan des fragilités conjoncturelles et structurelles du sud Sarthe – ne nous fait pas baisser les bras, au contraire.

L’enthousiasme constaté hier, l’envie de faire ensemble, me permettent de penser notre Vallée du Loir au futur, de croire en son dynamisme économique, d’être confiant pour ses emplois.

Rendez-vous en novembre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *