Archives par étiquette : Christophe Clergeau

Plus de 2 millions d’euros des Pays de la Loire pour le Sud Sarthe !

En déplacement dans la Vallée du Loir suite à la dramatique annonce de 185 suppressions d’emploi chez Gastronome à Luché-Pringé, Christophe Clergeau, premier vice-président des Pays de la Loire, a rappelé l’attention accrue du Conseil régional des Pays de la Loire aux salariés concernés.

Il a expliqué que le Conseil régional serait évidemment présent pour la formation des salariés, qu’il pourrait également intervenir pour aider d’éventuels bouclages de dossiers de reprise. Christophe Clergeau a déclaré : « le dialogue est permanent avec les salariés de Gastronome, y compris durant la phase de négociation du PSE ».

Par ailleurs, Christophe Clergeau a annoncé le soutien immédiat à 7 actions définies dans le cadre de la démarche Agir pour le sud Sarthe. Ce soutien totalise plus de 2 millions d’euros de fonds régionaux, répartis ainsi :

  • 520 000 € pour accueillir les « Transformateurs du Loir » à Pontvallain, association de 22 producteurs agricoles locaux.
  • 300 000 € pour développer l’immobilier d’entreprise afin de proposer des sites d’accueil de TPE/PME à loyers attractifs. Je pense que cette démarche est essentielle : les communautés de communes doivent toujours proposer des locaux d’entreprise vacants innovants, pour accueillir les entrepreneurs en recherche d’un site d’implantation. Les subventions publiques permettent ainsi de proposer des loyers très attractifs.
  • 830 000 € afin d’aider l’artisanat et le commerce : ces aides individuelles du dispositif ORAC (Opération de restructuration de l’artisanat et du commerce) pourront bénéficier à environ 140 artisans commerçants pour rénover leur point de vente, vitrines…
  • 200 000 € seront dédiés au dispositif 500 projets pour le territoire: « c’est un dispositif très souple pour favoriser l’économie de proximité : il pourrait par exemple être utilisé par des acteurs touristiques de la Vallée du Loir, organisés en partenariat. », a rappelé Christophe Clergeau.
  • Soutien financier à une démarche de gestion territoriale des emplois et compétences. Ceci permettra de faire coïncider la formation des salariés avec les besoins des employeurs locaux, maintenant ou dans un avenir proche.
  • Assurer la promotion économique du sud Sarthe : l’Agence régionale et Sarthe développement travailleront de concert à cette démarche pour accueillir de nouveaux fleurons industriels et de nouveaux emplois.
  • 60 000 € en faveur d’un « télécentre » au Lude : cet espace de coworking permettra d’accueillir des activités innovantes, des microprojets en devenir ou des télétravailleurs.

Je tiens évidemment à saluer cet engagement concret et chiffré de Christophe Clergeau au profit de notre territoire, au profit des projets reconnus comme prioritaires par l’ensemble des présidents de communautés de communes.

Ces annonces positives, additionnées de l’effort renouvelé des services de l’État et du Ministre Stéphane Le Foll, en faveur de la réindustrialisation du territoire, doivent nous permettre de relever la tête et d’affronter l’avenir en pleine confiance.

Soutien au sud Sarthe : le déclin n’est pas une fatalité

Vendredi 22 février 2013, La Flèche

Député du sud Sarthe depuis juin 2012, élu sur un territoire qui vit douloureusement les successives annonces sur le front de l’emploi (notamment Bopack, Candia, Belipa…), je me félicite de l’impulsion coordonnée du Conseil général de la Sarthe, du Conseil régional des Pays de la Loire et de l’État[1] en faveur d’un rebond économique et social.

Il faut souligner la mobilisation du Conseil régional des Pays de la Loire[2] en faveur du sud du département. L’annonce, hier, par Christophe Clergeau, 1er vice-président en charge de l’action économique, d’un plan d’intervention des Pays de la Loire sur notre territoire est une nouvelle positive et attendue. Le Conseil régional réagit favorablement à la sollicitation que j’ai adressée à Jacques Auxiette en décembre dernier, arguant des difficultés économiques rencontrées localement.

Suite à mon élection à la présidence du Pays Vallée du Loir, je m’attacherai, avec l’ensemble de communautés de communes concernées, à favoriser la redynamisation de la vie économique et sociale dans la vallée du Loir : les élus locaux de tous bords doivent s’y consacrer. Toutes les pistes, qu’elles soient présentées par les entrepreneurs, les salariés ou la société civile devront être étudiées. Le déclin de nos territoires ruraux n’est pas une fatalité, le redressement productif doit connaitre ses déclinaisons au plus proche du terrain.

Le député-maire de La Flèche,

Guy-Michel Chauveau